N° du Set7903
FranchiseCity
CollectionMédical
Nb de pièces249
Nb de minifigs3
Age conseillé6+
Prix max. (occasion)15€
Prix max. (neuf)~55€

Comme disait le commandant Cousteau « Oh la la bordel de nouilles aux culs ! » car oui, depuis déjà plusieurs générations dans ma famille, on sait dénoncer et le commandant Cousteau était un homme assez vulgaire. Pourquoi cette interjection grossière, me direz-vous ? Un doigt de pied a heurté un coin de meuble Ikea ? Je me suis rentré une brique 1×1 dans une partie non avouable de mon anatomie, comme mon oreille ? J’ai acheté une contrefaçon chinoise de mauvaise qualité ? Non mes bons amis (on se connait depuis le temps, on peut se dire amis !), c’est tout simplement que j’en ai chié des ronds de chapeaux (oui je suis dans la vulgarité aujourd’hui, regardez et tremblez devant le Jean Marie Bigard du PVC assemblé) à essayer de nettoyer image par image l’animation de cette construction-ci. J’en ai tellement eut marre, que finalement j’ai fait ma grosse flemmasse et je n’ai même pas fini, donc à un moment de la vidéo, je préviens, on verra apparaitre des zones non retouchées, c’est pas catastrophique mais c’est pas super esthétique.

J’ai décidé de toute façon d’arrêter la retouche image par image pour cacher les angles (les angles c’est un peuple…) de mon stand de shoot photo d’1m² et je vais me mettre à la construction d’un décors mauvais cul (badass mais en français quoi) qui défouraillera sa maman histoire de ne plus jamais avoir à faire du lasso polygonal avec zoom 600% (les « graphistes » me comprendront).

Cette petite introduction achevée, nous allons partir dans les années 2006, années lumineuses où la France fut dirigée (que dis-je ? Éclairée même !) par un couple de légende qui fait encore frémir hommes et femmes d’un désir difficilement contenu. J’ai bien sûr, vous l’auriez deviné, voulu parler de Jacques Chirac et Dominique de Villepin ! C’est aussi en 2006 que Lego renouvelle la collection « Médicale » de Lego City et c’est donc à cette occasion qu’un nouvel hélicoptère de secours est créé, le bien nommé 7903 (avec un nom aussi poétique on dirait un nom d’astéroïde). Allez ne tergv… Ne tegriv… Ne tevirg… on ouvre la boîte quoi !

C’est rouge et blanc, telle la Russie en 1917. Coïncidence ? Je ne pense pas.

– Le montage –

Mes biens chers frères, il est temps de passer donc au montage de la bête, car on est quand même là pour ça ! Aujourd’hui, c’est l’opulence ! 249 briques et 3 mini-figurines, pas de méta-pièces gigantesques qui vont venir casser la cohérence de l’ensemble, non ; juste un bel assemblage de briques les unes sur les autres comme on les aime pour créer un beau véhicule, et c’est pas dommage !

J’ai récupéré ce set dans un vide grenier, oui, je raconte un peu ma vie, et il s’avère qu’il manquait dedans une mini-figurine qui est remplacée dans les vidéos et sur les photographies par une figurine neutre, vu que je n’ai pas actuellement un gros stocks de bustes « médicaux ». Désolé ça fait un peu chip, mais bon, on va essayer de faire abstraction de cela dans les photographies qui suivent.

Les mini-figurines médicales sont assez sympathiques, et c’est avec joie que nous retrouvons un membre de la collection autour de la construction faisant le blessé dans ce set.

La construction de l’hélicoptère est un modèle du genre. On y retrouve tout ce qui fait le charme d’un montage de véhicule Lego, du soucis du détail à la compréhension au fur et à mesure du pourquoi du comment de la présence de telle ou telle brique à certains endroits, et c’est un montage extrêmement plaisant. Le seul bémol, car il en faut bien un, c’est comme toujours la fragilité de certains éléments que Lego n’a pas pris la peine de chercher à fixer plus solidement à l’ensemble. C’est assez secondaire ici parce que cela concerne surtout un élément décoratif, mais c’est toujours un peu dommage.

Un simple brique posée sur une simple attache au niveau des roues. Un peu juste niveau solidité.

Le plus embêtant concernant la fragilité est le rotor de l’hélicoptère qui propose une fixation bien peu solide en comparaison de la longueur des pâles et du poids qu’elles font porter au-dit rotor. Excès de confiance quand à la tenue des briques, au bout de quelques rotations un peu rapides, les pâles peuvent commencer à se désolidariser.

Une pièce cruciforme aurait ici simplement suffi pour consolider l’ensemble.

Il n’y a pas grand chose de plus à dire mis à part que l’on découvre un intérieur complètement utilisable ce qui était alors assez rare sur les véhicules Lego dans cette gamme de prix, et pensé pour abriter (en poussant un peu) l’intégralité des mini-figurines et le chariot d’évacuation embarqué. Je suis même je le confesse ici, assez séduit par l’ensemble qui présente tout ce qu’on attend dans ce genre de véhicule et même plus.

Qu’il est content ce pilote pas du tout conforme

Mais ne faisons pas trop de hors sujet, c’est pas le genre de la maison, le montage est vraiment plaisant, didactique et intelligent. Un vrai petit bonheur à assembler. Allez c’est partit pour une vidéo plus longue que d’habitude et d’une qualité un peu en deçà de ce que je voulais produire, vous avez toutes mes excuses pour cela, et c’est bien la seule fois que vous les aurez ! Allez clique sur lecture, le jeune.

Promis maman, demain j’arrête Photoshop !

– Interactions et Univers –

L’hélicoptère est au même titre que la pelleteuse un classique que Lego a l’habitude de présenter sous diverses moutures tous les ans depuis des (allez soyons marseillais et exagérons un chouillas) millions d’années. Il va sans dire que chacun a ses spécificités, son univers particulier, et en dehors de cela ben ça reste un machin avec des hélices qui vole posé en l’air sur notre main tout en faisant un très élégant « Bruttttututututbruuuu » avec la bouche.

Qu’à cela ne tienne comme on dit dans les banlieues chaudes de Neuilly, il y a dans cet hélico suffisamment d’ouvertures entre le cockpit, les portes latérales et le coffre sous la queue de l’engin pour déjà s’amuser pas mal à faire en sorte de récupérer un blessé et l’acheminer vers un hôpital (bientôt …) de Lego City.

Wé, y’a un peu de place dedans quand même ! Pour une fois que le vide sert à autre chose qu’à une nouvelle œuvre littéraire de BHL

Évidemment comme c’est déjà le cas pour plusieurs autres types d’hélicoptères depuis le temps, celui-ci est équipé d’un petit crochet lui permettant de hisser des objets (pas trop lourds, la fixation ne tient pas si on tente de soulever un mammouth Lego – car oui j’ai essayé, pour le lol) jusqu’à l’hélico et de les transporter. C’est toujours le genre d’élément qui rajoute beaucoup de jouabilité à un set qui en comportait déjà beaucoup et on ne va pas s’en plaindre. De plus l’ensemble pivote pour permettre aux mini-figurines de passer par la porte ainsi dégagée. Par contre je ne comprend pas pourquoi Lego s’évertue à toujours utiliser ce câble qui n’est autre qu’un simple fil de couture alors qu’il existe d’autre références de câbles beaucoup plus solides comme celles qu’on trouve sur certains camions de pompiers.

Le fameux crochet de levage.

– Conclusion –

Comme disait le berger à la bergère, il faut bien conclure, plutôt que de continuer à s’étendre, et donc que penser de ce set 7903 dit de l’hélicoptère de secours ? Qu’il fait clairement le job, qu’il est beau, sent bon le sable chaud, et s’accorde aussi bien à l’univers médical de Lego qu’aux univers de pompiers, ce qui en fait potentiellement un hybride assez pratique quand on ne sait pas vers quel univers se tourner. On peut encore le trouver (mais souvent sans la boite) à 15 euroboules dans les sites spécialisés ou les vide greniers pas trop dégueulasses ce qui est un excellent rapport briques/prix aussi.

Il faut aussi avouer qu’il existe encore aujourd’hui en vente une version de cet hélicoptère qui remplit sensiblement le même rôle, le crochet en moins mais qui a l’avantage d’être proposé à peu près au même prix dans pas mal de boutique (hors shop Lego …). Je ne l’ai par contre pas testé et au niveau visuel ce qui est sûr c’est qu’il y a une cinquantaine de pièces en moins que sur le 7903 et une méta-pièce pas forcément jouissive à monter. Alors certes on gagne en solidité mais on perd en plaisir de construire … et on ne veut pas forcément jouer aux Playmobils …

Allez viens Simone, je t’emmène !

Bref tout dépendra de ce que l’on veut avoir, des Lego modernes et bien pensés (l’intérieur est souvent beaucoup mieux aménagé et la structure générale plus solide) ou des Legos un peu plus anciens avec moins de méta-pièces et un peu plus de fragilité aux extrémités. Enfin ça c’est tant qu’on a le choix et que le marché secondaire continue de se porter pas trop mal. En tout cas, qui oserait se prétendre fan des Lego City sans avoir son petit hélicoptère ?

D’ailleurs on en refait un autre pour la prochaine ? Allez bon vent à tous et à bientôt dans les contrées nordiques et venteuses !

P.S. : Si vous avez des remarques sur la tenue de ce blog (trop de photos, pas assez, textes trop courts, etc) n’hésitez pas à me laisser des commentaires, et j’essaierai de ne pas les ignorer !