N° du set60214
FranchiseCity
CollectionPompiers
Nb. de pièces327
Nb. de minifigs3
Âge conseillé5+
Prix max (2019)29.99€

Au loin, alors que retentit l’assourdissante sonnerie de la caserne, d’épaisses volutes de fumées noircissent le ciel. Léopold de Granjardin, fils de son éminence le Duc de Granjardin – certes vérolé jusqu’aux ongles mais toujours de ce bas-monde – est sorti de sa rêverie qui l’emmenait quelques secondes auparavant au château de son enfance, par des bruits dans le couloir. C’est Enguerrand et Prune, deux camarades de chambrée, certes simples roturiers tout juste propres, la France n’étant plus ce qu’elle était. Mais depuis que les mécréants on mis à bas le Roi, il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur.

« – Hey la fin d’race, quand t’auras fini de te tripoter sur la photo de ta cousine, tu viendras nous aider ? On a un Macdo qui brûle … »

Diantre, pourquoi devaient-ils désormais travailler ? …

Cette petite introduction à la gloire de notre sainte patrie étant achevée, vous allez me dire « walala le relou, il nous sert à nouveau un camion de pompiers … Il a un problème ce mec non ? » Alors tout d’abord oui, mais aussi allez-vous cesser cette familiarité tout à fait mal placée ? Les camions de pompiers, c’est chouette ; enfin en tout cas c’est ce qui se rapproche du Lego cool de mon humble (siiii humble) point de vue. Certes, Lego sort régulièrement du camion de pompiers (une collection tous les trois ou quatre ans à vue de recherche google nez) mais tous ont un secteur particulier ou une mécanique différente, et je compte bien les analyser toutes et les comparer, quel que soit le temps que ça prendra. Oui. Muahahahah !

En 2019, Lego monte un cran au-dessus pour ce qui est de l’aspect jouabilité de ses créations, et propose de pousser plus loin certains concepts. Du côté des Lego Star Wars, c’est à base de briques lançant des traits de plastique, et du côté de City Pompiers, c’est une pompe à eau ! Alors oui, dit comme ça c’est tue l’amour mais ne vous désabonnez pas trop vite, car c’est une vraie nouveauté.

Je vois qu’on n’y tiens plus, alors c’est parti, ouvrons cette maudite boîte !

Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi on a parfois 1, 2 ou 3 livrets, parfois tous de même tailles et parfois non. Cette inconsistance me laisse perplexe.

– Le montage –

Lors de la sortie de ce set au tout début de l’année 2019 je me suis fait une raison, Lego n’allait pas sortir de camion de pompiers à moins de 20 euroboules cette année et j’ai donc forcément pris ce set-ci pour mon petit craquage annuel envers les soldats du feu. Évidemment c’était sans comprendre que Lego sort des nouveaux articles tous les six mois et non tous les ans – mais bon vous m’excuserez, je débute aussi ! Le camion de pompiers à moins de 20 euroboules est enfin sortir (sous la forme d’un gros 4×4 un peu étrange) et c’est trop tard pour moi. Mais bon je préfère au final l’objet actuel au set moins cher.

La première chose qui frappe – en plus du prix plus élevé que d’habitude – c’est le fait que nous avons enfin une intervention digne de ce nom pour notre histoire. Point de poubelle moisie ou de container ridiculement petit, non cette fois-ci c’est une petite bicoque de revendeur de hamburgers qui a pris feu et que nous allons devoir sauver des flammes !

Au menu des joyeusetés, une construction à rebours de ce à quoi je m’attendais (c’est à dire qu’on construira cette fois-ci le véhicule en premier) et de nombreuses surprises au niveau des pièces et de l’équipement des pompiers en vadrouille dans ce quartier comme dit précédemment. Si l’on s’attarde sur les mini-figurines et sur leur équipement, les trois changements majeurs par rapport à la version précédente des pompiers sont premièrement les casques qui passent du blanc au rouge désormais. S’ils ont put être en couleur bordeaux et or notamment avec la collection de 2012-2013, c’est la première fois qu’ils passent à cette couleur ; amusant. La vraie nouveauté niveau figurines concerne la hache des pompiers qui se libère de cette fameuse hache générique d’autrefois pour avoir cette magnifique pièce en rouge et métal très réussie. La dernière nouveauté c’est aussi la nouvelle tenue des combattants du feu couplées de bouteilles qui passent elles du jaune au bleu. Soit. Cette tenue les différencie désormais complétement des autres mini-figurines de pompiers de la gamme.

Par contre pour ce qui est des visages on reprend exactement les mêmes que ceux des sets précédents et on recommence. Dommage.

Les nouveautés ne se cantonnent pas en cette glorieuse année 2019 à la présence de quelques éléments décoratifs et purement esthétiques sur les mini-figurines, mais aussi d’éléments plus important voire complétement nouveaux pour tout ce qui se rapporte à l’aspect purement « jouet » du set. Ne tournons pas plus longtemps autour du pot car les plus hardcore d’entre vous, ceux qui ne lisent pas en diagonale – suivez mon regard – l’auront certainement déjà lu c’est de la fameuse poire qui envoie de l’air dans un tube pour simuler un jet d’eau.

Alors alors alors. Que penser de cet objet complètement inédit ? Je suis personnellement assez partagé. Même si c’est certainement parce que je suis un adulte, et non mon fils de trois ans. D’un coté je suis vraiment déçu par le coté vraiment gigantesque de la pièce qui même avec la meilleure volonté du monde ne peut clairement pas être considérée comme un objet pouvant être utilisé par nos mini-figurines à tête jaune préférées. Il prend une place immense dans la construction et je peste un peu de voir cette immense poire à lavement au milieu de mon camion de pompiers, sacrifiant sur l’hôtel de la jouabilité les interprétations de la réalité. Mais de l’autre côté, hé ben, on est dans la ligne des actuels set Action Battle de Star Wars et plus dans les apports – certes plus discrets – qu’ont put être les batteries et les briques lumineuses dans les sets Espace Classiques. Ce petit objet ajoute un coté ludique bien plus intéressant et moins compliqué à utiliser pour les petites mains que les lanceurs de briques qu’on trouvait auparavant dans les sets pompiers comme le 60107, Dieu qu’il semble lointain.

Le fameux objet qui créé en moi un conflit intérieur entre un aspect ludique objectivement meilleur et un aspect esthétique complètement catastrophique.

Il va sans dire que je ne suis absolument pas conquis par l’objet, mais tel le fils du Duc de Granjardin, il faut parfois savoir passer outre. L’autre objet qui m’était alors étranger car utilisé en 2016 dans les sets labellisés DC Comiques Comics, c’est les nouveaux type de moto qui cette fois-ci ne sont plus fixé par des pinces mais pas un bon vieux système de brique, enfin un truc solide ! On ne s’éloigne pas au final très loin du look global de la moto du dernier article, mais on gagne certainement en durée de vie de l’objet et c’est pas un mal.

Les « nouvelles » motos de pompiers et leur nouveau système de montage.

Mis à part ces nouveautés on va se trouver sur un camion de pompier assez classique mais d’aspect plus massif et compact que les précédents. De plus pas de grande échelle sur ce coup là, non, tout le dispositif de combat du feu est concentré dans la poire qui se retrouve fixée sur un support amovible. Et comme vous voulez en savoir plus là-dessus, je ne m’attarde pas trop et vous propose de regarder la vidéo de montage qui suit :

Oui, je sais, il n’y a toujours pas de son, mais j’ai besoin de gagner un peu d’xp avant !

– Interactions et Univers –

Au moins ce qu’on peut dire sur ce set, c’est que nous avons matière à nous imprégner de l’univers et à se raconter de nombreuses histoires sur cet incendie et l’intervention des pompiers. Malgré un recours de plus en plus systématique aux stickers, le rendu de l’ensemble est fantastique et on est loin certes des bâtiments des sets Creator 3-en-1 et encore moins des Creator Expert, mais diantre, ça fait plaisir d’avoir un bâtiment à sauver des flammes. La présence d’un bâtiment n’est certes pas nouveau non plus, quelques sets de 2013 et de 2016 proposaient des bâtiments mais pas aussi aboutis.

La présence aussi d’un motard en plus du véhicule principal (comme dans le set 60194 tiens !) ajoute aussi à l’histoire que l’on peut se créer un côté brigade d’intervention rapide qui me plait énormément.

« Ah la la la la ! On va griller tous les feux rouges ! Ah le papaillou ! » (air connu)

Le véhicule possède en plus de son canon à eau certes bien utile pour repousser les flammes, les gauchistes et les gauchistes en flamme, plusieurs rangement pour les différents équipements des figurines. On peut ainsi y ranger le casque et les bouteilles à oxygène du motard, les masques tenant sur la pince de la moto.

Les rangements sont moins visibles que la proéminence des stickers sur les briques.

Parlons maintenant un peu plus précisément des capacités du canon à eau. Celui-ci est monté sur un système de levier assez malin et se cache assez bien dans la remorque du camion, permettant d’oublier le côté assez inesthétique de la pièce au premier abord. De plus cette remorque est monté sur une bonne vieille brique amovible à 360° des familles et cela permet donc de garder un camion face route tout en éteignant un incendie présent aussi bien à droite qu’à gauche du véhicule. Classique, efficace, mais toujours élégant, comme votre serviteur en fait.

« COUCOU ! »
« CACHE ! » (faut vraiment que je trouve des gens à qui parler)
Les rotations maximales de la remorque. On remarque d’ailleurs aussi le volume que prend cette pompe à eau dans le montage final.

Pour ce qui est du restaurant à burger, l’ensemble est monté sur une méga-plaque en gris foncé de huit par seize ce qui est assez … rare. Je prend ! Ensuite malgré un coté assez dépouillé, le designer a pris le temps de concevoir une plaque avec un steak en train de cuire et une hotte aspirante pour les odeurs, de même que des tubes de sauce et qu’une petite brique de jus d’orange. C’est sobre mais efficace et assez mignon au final.

La brique de jus d’orange, et un petit burger qui attend sagement à coté de la moutarde.

Le petit clou du spectacle, une fois le restaurant mis de côté c’est quand même le hamburger géant en flamme. Bon déjà son look est tout simplement fantastique et le système d’accroche des flammes qui tombent à la renverse est vraiment sympa. On se plait finalement à utiliser le canon à eau régulièrement pour tout faire tomber encore et encore. Le set est bien pensé car tout fonctionne très bien et à aucun moment on s’ennuie en utilisant tous les mécanismes. Je suis persuadé aussi que le canon à eau saura faire le bonheurs des bricoleurs du dimanche dont je ne fais pas parti pour créer des machins fous et déjantés.

Allez histoire de forcer un peu la critique on dira que c’est dommage que les flammes soient visibles en dessous une fois qu’elles ont basculées.

-Conclusion-

Il est maintenant temps de rendre notre copie et de dire ce qu’on pense globalement de ce set 60214 dit de l’intervention des pompiers au restaurant de hamburgers (y’a que moi que le terme restaurant de hamburgers choque ?). Et bien que premièrement que la seule chose qui me retient de le passer en coup de cœur est l’aspect inesthétique parfaitement subjectif du canon à eau qui m’a beaucoup refroidit à la base, même si le temps aidant je m’y suis fait. Sinon on est vraiment dans un excellent set notamment à destination des plus jeunes (même si la construction reste sympathique pour un adulte) grâce à son côté « jouable » très développé.

Petit comparatif entre notre nouveau camion et celui de la dernière collection. Le nouveau semble étrangement plus « trapu » mais il ne possède pas de place passager.

Alors certes il coûte 10 euroboules plus cher que les habituels camions de pompiers vendu usuellement à 20 euroboules mais bon ! Pour le rapport qualité/prix/quantité de briques on est sur du très très bon. Faut pas se leurrer Lego remet le camion de pompier dans la place que ça soit avec l’attrait évident de ce set pour les plus jeunes comme pour les moins jeunes et la volonté de retarder la sortie du successeur véritable au set 60107 de six mois histoire de faire rentrer celui-là dans les esprits. De toute façon le nouveau set à 20 euroboules n’est pas un camion de pompiers stricto-senso, donc on fermera les yeux sur la roublardise de Lego sur ce coups-là.

Bref bravo Lego ! Ce set change nos habitudes et ajoute pleins de nouveautés … et c’est plutôt une réussite ! Pour les parents qui cherchent un cadeau à un enfant, pas d’hésitation. Pour les adultes qui collectionne une Cité Lego de leur rêve, je suis persuadé que ce set trouvera sa place dans votre ville et dans vos cœurs malgré le coté perturbant de ce gros canon disgracieux (Georges, range tout de suite cette blague salace dans ton sac !).

Allez ! Sur ce, je me tire, il me reste tant de Lego à construire ! La prochaine fois, on passe du burger au bagel ! A là prochaine les gens, je vous laisse sur une photo de cul … de camion.

Ca twerke grave dans la caserne !

P.S. : Si vous avez des remarques sur la tenue de ce blog (trop de photos, pas assez, photos mal faites, textes trop longs, trop courts, etc) n’hésitez pas à me laisser des commentaires, et j’essaierai de ne pas les ignorer !