N° du set60181
FranchiseCity
CollectionForêt
Nb de pièces174
Nb de minifigs1
Âge conseillé5+
Prix max19,99€

Ambiance brésilienne aujourd’hui. Je sais que je vous avais promis (avec toute la naïveté que ça implique de votre part de me croire en mes promesses, croyance désormais foulée au sol comme un vulgaire contestataire dans les rues de Hong-Kong) un peu d’aviation dans le billet suivant, mais je n’ai absolument aucune parole. J’ai aussi constaté que le set que je voulais tester n’était pas aussi complet que je le croyais, je l’ai donc mis de côté en attendant de trouver les pièces manquantes.

Ambiance brésilienne disais-je donc, en musique, et surtout en acte avec un numéro spécial déforestation efficace. Il va sans dire qu’une partie du monde pense que le progrès, c’est moins de forêt vierge et plus de culture de maïs, ou d’huile de palme, parce que yolo, le Nutella c’est de la bombe de balle quand même. Lego a donc pensé à ces gens-là qui sont souvent mal vu, et moqués de manière aussi incompréhensible qu’injuste. Actuellement maltraités par les remontrances de leurs enfants qui leur rappelle leur soit-disant inconscience, j’ose espérer qu’ils trouveront donc ici un peu de réconfort.

Car Dieu sait qu’il est plaisant de partir à l’aventure, une tronçonneuse à la main, au volant de son super tracteur de la mort pour transformer le poumon de la planète en surface agricole. Bon je provoque (un chouilla, comme toujours on reconnaitra ma légendaire retenue), le sujet de Lego est plus dans l’exploitation forestière que dans la déforestation, mais bon, c’est toujours plus marrant d’imaginer un jouet pour enfant vantant le pire.

Maintenant que certains se demandent si vraiment ce set Lego est compatible avec un mode de pensée écologiste et zéro déchet (à ceux-ci je dirai qu’on parle de briques en plastique tout de même), la boîte face à nous n’attend plus que notre ouverture vengeresse. J’ai attrapé mon petit couteau spécial Lego (oui, je suis du genre conservateur en matière de boîtes et me refuse à les déchirer) et ouvert le contenant cartonné révélant donc ceci :

On entend au loin le son des orangs-outans qui font les pleureuses.

– Le montage –

La bonne petite surprise dès le début du montage c’est les ustensiles qui accompagnent notre seule et unique mini-figurine. Certes une seule c’est peu mais c’est mieux que rien comme disait l’eunuque ; même si au prix du set et au nombre de pièces, une seconde mini-figurine ne serait pas de trop. Si une pelle est le seul accessoire d’une pièce présent à l’origine, après des montages rapides, nous rajoutons à celle-ci un établi et une tronçonneuse pour la plus grande joie de notre joyeux bourreau de la forêt.

Le parfait complet du tueur en série (j’ai faillit dire en scierie, mais j’ai quand même une déontologie et un code d’honneur strict).

De plus il nous est donné d’assembler deux troncs d’arbres assez rudimentaires (un peu de verdure aurait été le bienvenue) qui seront débités avec enthousiasme durant les séances de jeu. La somme de ces quelques éléments forme un théâtre assez propice à l’imagination et à la conception d’histoires diverses. C’est aussi assez fournit à ce stade-là pour se lancer dans quelques scénettes. On regrettera donc simplement le travail assez sommaire réalisé au niveau des souches … On a connu plus exaltant comme montage.

La construction du tracteur qui vient ensuite est plutôt bien faite, bien qu’un peu rapide, vu le nombre de pièces dont elle est composée. Lesdites pièces sont par contre assez grandes et c’est ce qui justifie sa place dans la zone critique des boîtes Lego à vingt euroboules. On appréciera le fait que le design est vraiment conforme aux gros tracteurs qu’on peut croiser dans certaines exploitations agricoles. Il va sans dire que niveau construction on reste un peu sur sa fin, car il y a peu de subtilités en dehors d’un véhicule parfaitement transcrit en petites briques plastiques.

Si on a déjà construit le set 60193 du véhicule arctique, ce sentiment de ne pas avoir découvert grand chose durant la construction est encore plus vif, car tout le système de grue est parfaitement identique, avec juste la couleur qui change. Et ce set-la proposait par contre un véhicule qui sortait de l’ordinaire.

Même grue, couleurs différentes.

On va croire à me relire que je trouve le set un peu bidon, mais ce n’est pas le cas. C’est le montage basique qui déçoit le papa trentenaire (pour quelques années encore, laissez-moi profiter avant l’inexorable crise de la quarantaine !), mais l’enfant qui gravite autour de moi (et dont j’ai du effacer les mains informatiquement sur certaines prises de vues où il fut plus rapide que ma vigilance) est au ange, car le véhicule se répare facilement en cas de chute. De plus le véhicule est vraiment superbe compte tenu des proportions qu’il doit respecter envers les autres véhicules de la même gamme.

Histoire de ne pas vous endormir, et avant de passer à la suite. Je vous propose de lancer une petite vidéo à l’ambiance chaude du sud de l’Amérqiue, et de voir ce que donne la construction du machin tout en conservant une démarche chaloupée de dandy brésilien. Il y a quelques bougés durant la prise de vue, j’ai dut négocier celles-ci avec une paire d’enfants surexcités. La prochaine fois je les enfermerai dans le placard, comme tout parent responsable.

Oui, bon en fait au dernier moment j’ai plutôt penché pour une ambiance tirée de l’excellente bande originale du jeu Tropico 3

– Interactions et Univers –

Laisse moi zoum zoum zeum ‘vec ma tronçonneuse.

L’univers forestier s’est largement développé dans la gamme Lego City au travers, comme d’habitude, des sous-thèmes principaux que sont les pompiers et les policiers. À cela Lego a ajouté quelques sets annexes pour compléter l’univers qui ne devrait pas être théoriquement composé seulement de voleurs, de policiers et de pompiers justement.

Pour ce qui est de l’interaction, le designer semble avoir voulu cocher toutes les cases possibles avec cet ensemble. On commence donc avec le plus évident : La grue. Je pense qu’il n’y a pas besoin d’expliquer longtemps ce qu’est une grue, ou alors c’est que vraiment mon public est plus âgé qu’espéré ! Le fonctionnement est simple bien qu’un peu fragile.

La science du rangement, par Lego.

Vient ensuite tout ce qui constitue l’outillage et son rangement. Comme souvent, Lego a prévu un emplacement pour ranger chaque pièce d’équipement pour qu’il puisse être transporté avec son personnage utilisateur. Tout ceci est alors entreposé sur le pare-choc arrière, avec la chaine servant à déraciner les arbres parce que ça c’est un truc de vrai américain ! Bon, j’avoue … c’est quand même vrai qu’on s’amuse pas mal à accrocher la chaine et à tirer sur le tout pour que l’arbre cède (ça ne marche pas à chaque fois, il arrive que ça se détache aussi au niveau du pare-choc). On traine ensuite le troc sur quelques centimètres, comme on trainerait le corps d’un platiste à l’arrière de sa voiture, avec un sentiment entremêlé de gêne et de fierté.

Cette photo m’évoque les meilleurs passages de Mad Max.

Pour ce qui est du reste, le gros intérêt de ce set réside bien évidemment dans le véhicule en lui-même qui ne manque pas d’être ultra bien foutu et qui ravira forcément le moindre enfant de part son coté très imposant créé par une cabine et des roues démesurées. C’est assez malin de la part de Lego de proposer pour ce prix là des engins aussi volumineux, car on n’est pas loin d’une taille finale approchant de celle du set 60194 du véhicule à chenille d’exploration, sorti la même année et qui coute une trentaine d’euroboules de plus, même si évidemment lorsqu’on regarde les finitions ce n’est pas forcément adressé au même public.

Une grosse cabine très m’as-tu vu avec plein de spots et de lumière parce qu’on le vaut bien.

Ce sentiment de puissance, et de taille est évidemment servit comme dit plus haut par les pneus, absolument gigantesques mais aussi par les pare-buffles disposés sur de bonnes grosses briques à huit tenons bien solides. Bref le bordel est parfaitement accomplit, et bien que le côté découpe de bois ne soit pas ma came, j’avoue m’être laissé séduit par le jouet.

Chaque roue a la résistance et la puissance nécessaire pour écraser un à cinq militant écologiste. Avec un peu d’élan, je suis sûr qu’on peut monter à dix.

– Conclusion –

Tiens, c’est étrange de ne pas avoir à faire de montages secondaires, je les regrette (presque) alors que j’écris ces lignes. D’ailleurs, le set datant d’avant 2019, il n’est pas (encore ?) pris en compte dans l’application Lego Life qui en propose parfois.

Ceci étant dit, que penser donc de ce set 60194 dit du tracteur forestier ? Et bien que c’est une vraie réussite. Sur ce coup-là, Lego a réussi le pari souvent compliqué d’allier un prix encore abordable pour les gens qui ne sont pas des collectionneurs compulsifs comme l’adulte que je suis, avec une certaine exigence sur le rendu final. Certes, on pourrait toujours argumenter face à cela que le prix rapporté au nombre de pièce est un peu cher, mais le volume du tout justifie cela -commercialement parlant- m’est avis.

Votre enfant est fan des gros tracteurs qui déposent moult fumier dans les champs ou de n’importe quel engin de la taille d’un village normand, ce véhicule lui est directement adressé. Avec un peu d’imagination, il permet aussi d’agrémenter une gamme agricole que Lego développe lentement mais surement à coté des gammes les plus connues de Lego City.

Notre petit test touche enfin à sa fin. Nous continuerons les Lego City « en dehors de la cité » lors de notre prochain article. En attendant, soyez sages, et pas la peine de vous montrer désobligeant en m’expliquant dans les commentaires que je pourrai un peu me bouger et sortir des tests plus régulièrement, j’suis déjà au courant. Bande d’ingrats !

Sur ce je retourne démonter des Lego … Muahahahahahah !

P.S. : Si vous avez des remarques sur la tenue de ce blog (trop de photos, pas assez, photos mal faites, textes trop longs, trop courts, etc) n’hésitez pas à me laisser des commentaires, et j’essaierai de ne pas les ignorer ! Ah et tant que j’y suis, je revends ce sets, vu que je commence à accumuler trop de Lego et que mon rangement maniaque m’impose de faire des choix pour faire de la place ! Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas non plus à le signaler !