Nathan fonçait à toute allure entre les tourbières et le terrain traître et marécageux de cette zone du parcours. John et Chuck étaient tous deux tombés ici au dernier tour, et il ne restait plus que lui et Mélanie … La garce ! Elle ne respectait rien. Ni les règles officielles de la course, ni même le respect qu’on doit à ses adversaires. Un coup d’œil dans le rétroviseur suffit à Nathan pour voir qu’elle le suivait de près, de très près. Il braqua à gauche, puis à droite, son bolide grinçant et hurlant à chaque dérapage et à chaque demande de trop de son pilote. Nathan sentait vibrer la machine, il sentait le moteur lancé à pleine vitesse dans la dernière ligne droite. Il sentait gémir les amortisseurs et la carlingue à la moindre bosse, aux moindres soubresauts. Les deux véhicules, si rapides que presque flous, allaient bientôt se toucher.

Lire la suiteCommenter