Étiquette : Engins de Chantier

6375 – L’avion postal

John était aux commandes de plusieurs milliers de tonnes de métal vrombissant. Au loin il percevait la côte et la promesse de la fin d’un harassant voyage l’ayant conduit en ces terres maudites des hommes et des dieux. Enfin, il arriverait, et enfin il se reposerait. Teddy était mort, une balle avait traversé le cockpit, et son co-pilote en moins, cela faisait déjà plusieurs heures que John luttait contre Morphée, car sa mission primait sur sa santé. Telle est la dévotion inaltérable d’un vrai américain pour le devoir que lui impose sa patrie chérie ! Bientôt il reverrait Suzie et ses cuisse interminable ! Bientôt il gl…

Lire la suiteVoir 6 Commentaires

7248 – La pelleteuse

Il y a des introductions inspirées, et je vous préviens tout de suite, celle-ci n’en est pas une. Parfois on a vachement envie de dire des trucs, puis on s’embarque dans un élan – comme dirait un ami zoophile – à dire des trucs de plus en plus loin du début de sa phrase, notre point final s’éloignant au gré des virgules, qui sont comme des vagues, tournant sans cesse dans l’océan nauséabond de la littérature bloguesque, hashtag néologisme. Il y a donc des introductions inspirées. Et j’ai même envie de dire que c’est facile d’être inspiré quand on cause de la faim dans le monde ou du malheur des pauvres gens, ah ça ! Mais quand il faut se lancer à présenter un set Lego, et bien les indignés 2.0 aux folles envolées lyriques, ils sont où hein ? Certainement en train de me dire que produire trois millions de briques en plastique par jour c’est pas le mieux qu’on a inventé pour sauver la planète … Bon … Okay … MAIS MOI EST-CE QUE JE FAIS DES RÉFLEXIONS DÉSAGRÉABLES SUR LA MAFIA DU QUINOA HEIN ?

Lire la suiteVoir 3 Commentaires