« Salade, tomate, oignons ? » demande toujours laconiquement le vendeur de sandwichs à emporter et ce que ledit sandwich soit grec, turque, ou amérindien. C’est lors de la prise d’un tel sandwich, perdu quelque part entre mes vingt ans révolus depuis longtemps déjà et la ville d’Aubusson en Creuse, que je me suis rendu compte de l’absurdité de cette question qui en est rarement une. Elle fait partie du rituel de l’habitude comme le pizzaiolo qui vous accueille avec un sourire de pirate en lançant à la cantonade un « Salut, chef ! Comment ça va aujourd’hui ? ». Et là encore la question n’en est pas vraiment une, car nul doute que ledit artisan de la pâte pas assez cuite ne va pas se métamorphoser en psychanalyste de renommée dans la minute qui suivra un « non ! » laconique du client. Il se contentera de grommeler que ça c’est, au hasard, la faute de la gauche, des gilets jaunes, des femmes, ou de tout ce qui à ses yeux est l’œuvre de Satan.

Lire la suiteVoir 1 Commentaire